L’homologation-et-le-bon-choix-d’un-casque

L’homologation et le bon choix d’un casque

Partager cet article

L’homologation des casques concerne exclusivement la sécurité, c’est-à-dire son aptitude à vous protéger en cas d’accident par ses caractéristiques d’absorption des chocs. Mais il y a d’autres aspects à surveiller avant de faire votre choix. Et cet équipement de sécurité indispensable doit être correctement assuré afin de faciliter son remplacement suite à un accident.

Attention aux différentes homologations

En France, et en Europe, les casque sont soumis à homologation. La norme ECE 22-05 est visible sur l’étiquette blanche de la jugulaire, avec la mention CEE. Une indication du pays d’homologation y figure également : un chiffre après la lettre E. Par exemple E2 signifie que le casque a été homologué par un laboratoire français. D’ailleurs, si vous achetez votre casque sur Internet, faites très attention, les normes US sont différentes (DOT, voire Snell M2005 ou M2010) et s’appuient sur la résistance à la pénétration, alors que la norme ECE est basée sur l’absorption des chocs. Au Japon c’est la norme JIS qui fait foi. Je passe les sites Internet qui vous proposent des contrefaçons qui ont le nom de grandes marques, le design, mais n’offrent pas plus de protection que leur prix peut le laisser penser…

L’homologation-et-le-bon-choix-d’un-casque

Les casques modulables ne sont pas tous homologués en Jet !

D’autres lettres sont présentes sur l’étiquette d’homologation des casques, elles donnent quelques informations sur le niveau de protection du casque, un P atteste que la protection maxillaire a passé les tests de résistance avec succès, on la retrouve sur les casques intégraux. Les lettres NP indiquent que la mâchoire ne sera pas protégée suffisamment, alors qu’un J précise qu’il n’y a pas de mentonnière, c’est le cas des casques Jet. Concernant les casques modulables, retenez que s’ils ne portent pas la lettre J vous devrez les utiliser uniquement fermés. Ils sont homologués ouverts ou fermés s’ils portent les lettres P/J.

Une particularité française

Pour finir sur la réglementation, il faut préciser que l’obligation d’apposer des autocollants réfléchissants ne concerne que la France. Cette particularité nationale précise qu’ils doivent être de forme simple (pas de logo ou de visuel farfelu), d’une surface de 18 cm2. Souvent blancs, parfois noirs, aucune couleur ne leur est imposée.

Le site Sharp, véritable référence

Concernant la protection des casques, pour avoir un bon aperçu de ce que le vôtre vous offre, vous pouvez vous rendre sur le site «sharp.dft.gov.uk». Un site d’information mis en place par le Département des Transports Britannique et qui publie les résultats des tests réalisés sur la quasi-totalité des casques disponibles sur le marché. Même homologués, tous ne nous protègent pas de la même manière !

Autres points à vérifier

Un bon aérodynamisme doit rendre votre casque stable lorsque la vitesse sera plus importante. Son poids limité et une bonne insonorisation éviteront trop de fatigue sur les longs trajets.

Les mousses doivent apporter du confort et un bon maintien, c’est-à-dire ne pas se tasser lorsqu’une forte pression est exercée par la vitesse. Certaines se démontent, ce qui facilite leur nettoyage.

Il doit y avoir une bonne ventilation dans votre casque afin d’éviter la formation de la buée l’hiver et éliminer l’air chaud l’été.

L’écran doit offrir un large champ de vision et doit correctement se fermer pour éviter que la pluie ne pénètre dans le casque. Il doit être suffisamment résistant aux rayures. Certains écrans sont doublés d’un écran pare-soleil. Et le tout doit se démonter facilement afin de favoriser un nettoyage régulier.

Optez pour de bonnes garanties 

La plupart des contrats d’assurance proposés par Assurances LE NALIO offrent une garantie minimum de 250 € pour le casque. Ce montant peut être augmenté à votre demande. N’hésitez pas à nous interroger. 

En cas de chute…

En cas de chute, si votre casque est endommagé vous devrez le remettre à l’expert accompagné de l’original de la facture ou du ticket de caisse. Seuls les casques homologués sont garantis, donc ne coupez pas les étiquettes cousues sur la jugulaire. En fonction de l’ancienneté de votre achat une décote annuelle de 20 % pourra être déduite de la valeur d’achat pour calculer l’indemnité qui vous sera versée. Votre casque endommagé sera ensuite détruit par l’assureur.


1.Exemples de pays d’homologation : E1 – Allemagne ; E2 – France ; E3 – Italie ; E4 – Pays-Bas ; E5 – Suède ; E6 – Belgique ; E7 – Hongrie ; E8 – Tchécoslovaquie ; E9 – Espagne ; E10 – Yougoslavie ; E12 – Autriche ; E13 – Luxembourg ; E14 – Suisse ; E16 – Norvège ; E17 – Finlande ; E18 – Danemark..