Pensez à votre licence !

Si pour ceux qui sont licenciés depuis une ou plusieurs années, la question ne se pose pas forcément, pour un nouveau licencié le choix d’un moto club peut se révéler bien hasardeux ! Étant moi-même dans cette situation, c’était l’occasion de tenter d’y répondre.

Passe ton CASM d’abord !

Et oui, depuis 2005, le CASM (Certificat d’Aptitude au Sport Motocycliste) est obligatoire pour toute personne souhaitant obtenir une première licence compétition autant en UFOLEP qu’en FFM. L’examen se déroule en deux parties, une partie théorique qui repose sur quarante questions et qui permet de valider la connaissance de chacun en ce qui concerne les règlements, la sécurité, l’environnement… La seconde partie est la pratique, en sont exemptés les personnes titulaires d’un permis A, d’un guidon d’Or, d’un permis B obtenu avant 1980, ou après 1980 si la formation 125 a été validée. Pour les plus jeunes, jusqu’à 10 ans, les Guidons de Bronze, d’Argent ou d’Or remplacent le CASM. Il s’agit, comme pour le CASM de s’assurer que les futurs pilotes connaissent les règles de base et savent utiliser une moto (équipement, passer les vitesses, rouler droit, s’arrêter, relever sa moto, etc.)

 

Pensez au certificat médical

Ceci dit, avant de vous inscrire pour le CASM, il est peut être bon d’aller sur le site de la FFM, d’imprimer le «Certificat Médical» et d’aller voir son médecin pour valider votre aptitude à la pratique de la moto en compétition, on ne sait jamais ! Ensuite, il ne faudra pas traîner, les examens ont lieu pendant la trêve hivernale et ne sont pas très nombreux, il en reste trois pour ce début d’année : Iffendic le 27 janvier, Plouézec le 17 février et Lohéac le 10 mars. Le coût est de 50 euros mais celui-ci est valable à vie, il n’y a donc aucune raison d’attendre. Les Guidons sont quant à eux à 20€.

La proximité du moto-club !

Une fois le CASM acquis, il faut prendre une licence dans la ligue (FFM ou UFOLEP) dans laquelle vous souhaitez vous engager en compétition, et ensuite choisir un moto club affilié à celle-ci. Et là, vous avez l’embarras du choix ! Plus de soixante sont en effet recensés sur le site de la Ligue Motocycliste Régionale de Bretagne pour la FFM et une grosse dizaine sur celui de l’UFOLEP ! Après avoir posé la question aux moto-clubs de la région, il en ressort que la proximité est un des principaux critères de choix, notamment en Trial et en Motocross où il est intéressant d’avoir un terrain d’entraînement près de chez soi, encore faut-il qu’il soit adapté à son niveau, et ceci même s’il est toujours possible de s’entraîner sur d’autres terrains.

Son dynamisme

Autre critère qui a son importance, c’est le dynamisme du club, et sa capacité à ouvrir plus ou moins souvent son terrain, à organiser des randonnées, sur route, en Trial, voire en Enduro. Je pense notamment au MC Bignan qui dispose d’une section tourisme qui permet aux adhérents de se retrouver plusieurs fois dans l’année sur des balades et qui organise aussi le Mucomoto pour les Virades de l’Espoir, en plus de son Motocross annuel. Autre exemple, le MC Pléchâtel organise un «Gallo Trial» chaque année, en plus de son épreuve du Championnat de Bretagne. Quelques clubs organisent des roulages vitesse sur circuit, c’est le cas de l’AM Brestoise et du Condate MC cette année.

Le coût des adhésions

D’autres critères peuvent permettre de se décider, le coût des adhésions, les cadeaux de fin d’année dans certains clubs, la notoriété de celui-ci, et ses relations qui peuvent dans certains cas permettre de séduire des sponsors, rencontrer et rouler avec des pilotes de haut niveau, et donc progresser…

L’affinité

Un critère qui semble important est l’affinité avec les autres adhérents et l’ambiance générale. Tout ce qui fait que les gens se regroupent dans un club. Mais ceci semble difficile à prendre en compte pour une première adhésion. Pour connaître cette ambiance, il faut soit déjà y adhérer soit connaître quelqu’un qui y est et qu’il vous recommande de le rejoindre. Et forcément, ils seront nombreux à vous inviter à venir dans leur moto-club, sinon ça serait trop simple…

Adhérent actif ou consommateur ?

Pour conclure, je n’ai pas beaucoup avancé. Est-ce qu’au final, il ne faut pas faire simple et aller au plus proche afin de donner un coup de main lors de l’organisation des événements auxquels vous participerez et être un adhérent actif plus qu’un consommateur ? Avec toujours la possibilité d’en changer l’année suivante si vous n’y trouvez pas votre compte.

Enfin, prendre sa licence sur le site de la FFM

Une fois ce choix effectué, il vous suffit d’aller sur le site de la FFM, dans la rubrique «Licences», ou celui de l’UFOLEP, de sélectionner le moto-club choisi et de régler le montant de votre cotisation. Il vous restera ensuite à tourner la poignée de droite dans le bon sens…

Les liens utiles :

Ligue Moto Région Bretagne : www.lmrb.bzh
FFM : www.ffmoto.org
UFOLEP en Bretagne : www.mxufolepbzh.com

 

Vous pouvez également commander le magazine MotoManiaque n°21 !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud