MotoManiaque : 100% moto 100% Breton ! : Benjamin Vaucher vainqueur de la Coupe de France Promo 500 Cup !

Benjamin Vaucher vainqueur de la Coupe de France Promo 500 Cup !

Benjamin et Baptiste Vaucher en Promo 500 Cup

Comme en ProTwin, nous avons une belle fratrie bretonne en Promo 500 Cup avec Benjamin et Baptiste Vaucher , l’objectif du début de saison étaient pour eux de jouer aux avant-postes. Objectif atteint pour Benjamin qui remporte la catégorie 500 Cup de la Coupe de France de Promosport, un résultat acquis avec treize podiums sur seize départs, dont cinq victoires ! Baptiste termine à la huitième place du classement après un début de saison difficile et une course manquée, il s’offre tout de même deux Top 5 et douze Top 10 !
«Saison terminée pour le VRT, Barnum plié et rangé pour la dernière fois, ça fait drôle… Et oui c’est un véritable rituel qui s’est mis en place à mesure que les courses s’enchaînaient. À la limite de la superstition ! Après tout, on ne change pas une méthode qui gagne !»

Une victoire pour commencer !

«Et pour cause après avoir remporté la première course de la saison, on ne pouvait que faire moins bien sur les autres ! Bon on a essayé de faire pareil… et on ne s’est pas trop mal débrouillé
puisque je n’aurai perdu la tête du classement qu’un court instant après la deuxième manche à Carole.

Finalement je pense que la clef cette saison aura été l’approche, avec toujours la même « méthode de travail » appliquée du jeudi au dimanche. Je pense que c’est cette approche qui m’a permis de ne pas me mettre de pression, de marquer des points à toutes les courses et finalement de remporter mon premier titre en Promosport !»

Progresser dans la difficulté

«Sportivement je suis vraiment heureux de cet aboutissement car j’ai réussi à progresser de manière constante depuis mes débuts et ce malgré des moments plus difficiles. Mais ce sont justement ces déboires, auxquels tout pilote est confronté, qui permettent de progresser à condition que les vraies causes soient identifiées, analysées et finalement corrigées.
J’avais confiance en mon potentiel en début de saison, mais je n’ai jamais cessé de me remettre en question pour continuer à progresser. C’était important car je trouve que le niveau du plateau et de mes adversaires principaux est monté d’un cran au cours de la saison (On a bien réduit l’écart par rapport aux chronos réalisés les années précédentes avec des pneus plus performants sur un circuit donné.). Stratégiquement, le fait d’entamer la saison en tête du championnat était important pour se positionner en tant que prétendant au titre et cela met en confiance. Après j’ai évidemment rencontré plus de problèmes sur certains circuits mais j’ai toujours fait attention de prendre des risques mesurés pour finir les manches et marquer de gros points… Il faut gagner quand c’est possible mais garder de l’humilité et savoir assurer un peu quand on n’est pas le plus rapide. Finalement mes adversaires directs ont commis plus d’erreurs que moi et j’ai pu aborder la dernière épreuve à Nogaro avec une belle avance qui m’a permis d’être plus tranquille et ainsi transformer l’essai.»

Un rêve réalisé

«Ça a été une belle bagarre tout au long de la saison avec des adversaires rapides et un plateau homogène. Je retiendrai des courses de fous en paquet et de belles passes d’armes jusqu’au dernier virage. J’ai engrangé beaucoup d’expérience cette année encore et surtout pris énormément de plaisir sur la moto. Me battre en tête d’un championnat, j’en rêvais depuis très longtemps… et  le titre c’est la cerise sur le gâteau ! Je félicite mes adversaires et ai vraiment hâte de reprendre une dose de bagarre dans la catégorie supérieure.»

L’article complet est à retrouver dans le magazine MotoManiaque n°14.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud