MotoManiaque : 100% moto 100% Breton ! : 24h du Mans : le TMC 35 poursuit son ascension !

24h du Mans : le TMC 35 poursuit son ascension !

Le TMC35 a assuré !
TMC35 Le Mans 2017

Pour cette édition 2017, nous attendions trois équipages bretons aux 24h du Mans, le Team Glazik Moto a malheureusement fait partie des douze éliminés “sur dossier” alors que pour le Team “Le Damier” l’aventure s’est arrêtée aux essais. Heureusement le TMC35 a assuré et nous a offert une course de toute beauté, jusqu’à nous faire espérer un Top 15 ! Retour sur cette édition 2017 avec l’article de Ride R Media.

Ils font partie depuis 4 saisons des équipages réguliers à faire partie des 60 sélectionnés pour participer aux 24h du Mans Motos. Cette année, le
TMC35 a souhaité donner un souffle nouveau à ses ambitions et passe avec succès le cap du loisir pour envisager la professionnalisation de son équipage.

L’équipe

Composée d’une trentaine de bénévoles, cette structure 100% Bretonne a su évoluer au fil des saisons pour parvenir cette année à proposer aux partenaires et fans une moto très originale (qui a fait l’unanimité comme plus belle moto du plateau), aux couleurs du serpent rappelant le side-car de leur concessionnaire partenaire Philippe Le Bail “SARL AUTO MOTO” (NDLR : c’est bien entendu aussi la déco des motos de David).

Pour satisfaire aux exigences médiatiques et de prestige du Championnat, ils ont entre autres mis l’accent sur l’ampleur de leur communication tant en interne qu’en externe afin de favoriser l’interactivité avec leurs fans sur les réseaux sociaux, et fédérer le public autour de leur aventure au coeur de l’endurance. Nul besoin de mentionner la solidarité bretonne et l’esprit de camaraderie qui fait l’âme de cette équipe.

Le TMC35, s’il a débuté par une aventure au départ amicale, est parvenu en quelques années à trouver sa place au sein du Championnat et de la course de par ses performances et le travail mené en amont par les fondateurs de l’équipe a opéré un véritable tour de force, relevant tous les défis pour se positionner comme acteur incontournable des 24h du Mans Motos.

La course

Le départ a été assuré par David Le Bail, l’un des pilotes les plus expérimentés du team, le plus rapide et le seul valide de l’équipe John-Ross s’étant froissé les deux chevilles au pré-Mans et Maxime une lors des essais de nuit, le jeudi avant la course ! La consigne à suivre est de placer la moto pendant la première heure de course dans un rythme soutenu.
Les relais se sont enchaînés de la plus belles des manières avec des chronos d’une grande régularité, jusqu’à atteindre la dix-septième place dans la nuit, jusqu’au moment redouté : la panne, le rotor d’alternateur a décidé de mettre fin à leur épopée fantastique alors qu’ils pouvaient aisément envisager un top 15… Les lois de la mécanique en Endurance sont impitoyables. Maxime Diard: « Notre équipe est constituée de 30 personnes bénévoles, dont le plus jeune n’a que 17 ans, c’est Alexis Lamiré. On a décidé de lui donner un coup de main dans sa saison en Challenge Yamaha YZF-R125, et en échange il officie au panneautage et à la réparation de nos carénages (il a un peu de boulot mais il s’en sort bien!). Le TMC35 veut aussi véhiculer ses valeurs de solidarité, entraide et amitié. C’est important dans la compétition, vous savez. Tout au long de la semaine d’essais nous avons affiché de très bons chronos, notre objectif étant de préserver notre moto. La consigne du Chef était de ne commettre aucune erreur de pilotage pour mener la moto jusqu’à la ligne d’arrivée. Étant déjà blessés, John-Ross et moi avons assuré nos relais en minimisant la prise de risque, sans pour autant sacrifier nos performances chronométriques. La YAMAHA #35 était bien dans la course, bien dans le classement. Nos relais se passaient très bien, toute l’équipe était très soudée et chacun accomplissait son rôle avec beaucoup de précision. C’est dommage de n’avoir pu aller au bout de notre ambition. »

John-Ross Billega: «Ce fut une très belle édition des 24 heures du Mans Motos pour le TMC35. Même si nous demeurons partagés entre fierté et déception. Nous étions fiers car nous étions sur la trajectoire du top 15 que nous avions pour objectif. Nous sommes fiers des pilotes qui malgré leurs blessures ont assuré en piste un rythme impressionnant, des relais rapides avec une équipe soudée, qui prend chaque année plus d’expérience pour devenir redoutablement efficace. La déception est immense, car c’est un rotor d’alternateur qui a décidé de notre sort, ce qui n’arrive jamais sur un moteur neuf ! Nous sommes impuissants face aux lois de la mécanique en endurance. Nous sommes ravis d’avoir opté pour une YAMAHA YZF-R1. Là où il fallait lutter avec la Kawasaki, la Yamaha et son assistance électronique mettent en confiance, la partie cycle est un régal, surtout actuellement dans notre condition de pilotes en béquilles, la moto reste maniable, légère, facile à emmener sans sacrifier aux performances et à la puissance. La contrainte majeure pour nous sur cette course a été le physique, lutter conte la fatigue, mais lorsqu’on roule dans de bonnes conditions, avec un bon équipage, une moto saine, le mental permet d’atteindre des sommets et de trouver l’énergie nécessaire pour avancer. Nous reviendrons plus forts pour l’édition 2018 des 24h du Mans Motos. D’ici là, nous vous donnons rendez-vous sur le Championnat de France Endurance où nous ferons tout pour décrocher un podium en fin de saison. Un grand merci à nos sponsors grâce à qui nous pouvons évoluer chaque année, merci à tous pour les messages d’encouragements.
Continuez à nous soutenir, chaque performance se savoure avec d’autant plus de bonheur lorsqu’elle est partagée avec vous tous ! »

Le TMC35 est un équipage qui ne laisse pas indifférent. Leur loyauté et leur sérieux leur permet d’envisager les relations avec leurs partenaires de façon durable dans le temps, et toujours dans un esprit d’échange mutuel. Ils mettent un point d’honneur à représenter les couleurs de la Bretagne, des valeurs humaines et sportives fortes, et sans nul doute quelques entreprises de la région seront sensibles au travail qu’ils ont accompli.

Les Ptits Doudous

Les 24h du Mans c’est une course moto historique, une grande aventure familiale et surtout des moments de partages inoubliables. Et s’il y en qui n’oublieront pas cette nouvelle édition, ce sont bien les enfants des Ptits Doudous du CHU de Rennes qui ont pu découvrir l’ambiance de la compétition moto et approcher au plus près motos et pilotes !

 

Cet article a été publié dans le numéro 11 du magazine moto breton MotoManiaque.

Découvrir le magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud