MotoManiaque : 100% moto 100% Breton ! : TimoThée Monot du championnat de Bretagne au Tourist Trophy...

TimoThée Monot du championnat de Bretagne au Tourist Trophy…

TimoThée Monot du championnat de Bretagne au Tourist Trophy…

Rencontré lors de la réunion du Condate Moto Club (organisateur de la course de côte de Saint Thurial), Timothée Monot m’a paru tellement sympa que j’aurai eu envie de l’inviter pour une balade bucolique, rouler tranquille à la découverte de la région, ses jolis paysages et ses petites routes… Étrangement, l’envie s’est immédiatement évaporée quand je me suis souvenu de la raison de notre rencontre : son amour pour les courses sur route… Avec pour terrain de jeu les mythiques Tourist Trophy, le GP de Chimay, la NorthWest 200 et autres courses dont la seule évocation du nom nous ramène à notre statut de petit motard en mousse. Mais comment est-il arrivé sur ces courses, comment passe-t-on du Championnat de Bretagne au Tourist Trophy ?!

À découvrir dans le numéro 3 de MotoManiaque, commandez-le sur la boutique.

TimoThée Monot, ici à Saint ThurialCe n’est même pas l’environnement familial puisque son père a commencé la moto en même temps que lui, en 2000. Il a alors treize ans et le voilà engagé en championnat de Bretagne de courses de côte, d’abord en 50cc puis en 125cc à partir de 2004, catégorie dans laquelle il remportera le titre deux ans plus tard. Suivront deux années moins passionnantes sur piste en coupe Kawasaki et un retour en course de côte en 2009 avec comme point d’orgue le Manx GP histoire de découvrir les courses outre-manche et d’attraper le virus de ces courses totalement irrationnelles mais tellement belles ! Pour ceux qui ne connaissent pas le Manx GP, ça s’apparente une course découverte pour le Tourist Trophy, le circuit est identique : 60km et 264 virages par tour avalé à plus de 210km/h de moyenne pour les plus rapides… 213.561km/h de moyenne exactement pour le recordman de l’épreuve : John Mc Guiness – et il s’agit bien d’une vitesse moyenne !!!!

Après un repos forcé en 2010, j’imaginais naïvement une reprise en douceur, une petite course tranquille pour se remettre dans le bain… Perdu, Timothée Monot a choisi la NorthWest 200 et il terminera 17ème ! La NorthWest 200 c’est une course en paquet environ 60 pilotes au départ, lâchés par groupes de vingt sur un parcours de 14km, le tout sur une petite route au nord de l’île de Man… Parfait pour une reprise !

Et depuis, il continue d’apprendre, en alternant les courses sur route avec des courses plus fun comme les 23h60 du Mans ou la X-Roadster. C’est ainsi qu’il a découvert le GP de Chimay (Belgique), Terlicko en République Tchèque et bien entendu le Tourist Trophy où il finira premier newcomers en 2010 et d’où il ramènera deux trophées en 2014 : la Réplica Bronze en Lightweight et la Réplica Silver en Classic TT. Bilan plus mitigé en 2015 avec une casse moteur en Lightweight et une excellente performance en Supersport, puisqu’il termine premier pilote français et signe un chrono de 19 min23 ! Il repartira avec sa troisième Réplica, de bronze une nouvelle fois. Avide de course Timothée Monot a également participé au TT Classic au guidon d’une magnifique RC30 avec une dix-neuvième place à la clé et au TT Zéro (électrique) où il finira sixième!



Pour 2016 le programme est en cours d’élaboration, on devrait le voir participer au Tourist Trophy bien entendu, certainement à la Northwest 200, au Ulster GP, à Terliko et à la course d’Imatra en Finlande qui fait son grand retour 30 ans après la dernière manche !!! Tout cela sera défini une fois les dates de chaque course connues. L’étape suivante sera la participation à deux courses totalement hors normes que sont Pikes Peak et Macao, à suivre… dans MotoManiaque bien entendu !

Une chose est sûre, la saison commencera le 19 mars avec la Dirty Sau6 à Treouergat, près de Brest ! Une piste ovale au milieu d’un champ perdu, une sorte de dirt track où la règle d’or semble d’avoir la moto la moins adaptée au terrain et où la seule chose à gagner est une bonne tranche de rigolade ! Le tout se terminera par un banquet dans une ambiance des plus joviales qui soit. Et en plus c’est pour la bonne cause, les bénéfices permettront à Timothée Monot de financer sa saison et continuer à nous faire rêver ! Inscriptions et informations par mail : timotheemonot@live.fr (affiche en fin de magazine). Vous pouvez également lui donner un coup de pouce via son association, le PSRT (Para Side Racing Team). Sponsoring, partenariat ou mécénat, toutes les solutions sont bonnes…

Ceci est un aperçu de l’article qui a été publié dans le numéro 3 du magazine moto breton MotoManiaque.

Obtenir mon magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud