MotoManiaque : 100% moto 100% Breton ! : Stunt, Piste, Supermotard : trouvez le lien avec Eric Decossin !

Stunt, Piste, Supermotard : trouvez le lien avec Eric Decossin !

Eric Decossion, du Stunt au Supermotard.

Le supermotard impressionne toujours par la glisse, l’angle pris par les pilotes et surtout le passage de la terre au bitume avec le niveau de pilotage que cela exige. Et pourtant c’est tout aussi accessible qu’une autre discipline et l’ambiance tout aussi familiale, la preuve avec Eric Decossin, qui découvrait la discipline à Lohéac.

La suite est à découvrir dans le numéro 6 de MotoManiaque, commandez-le sur la boutique.

Baigné dans la moto depuis tout petit, Eric Decossin a acquis une grande maîtrise de la moto grâce au stunt qu’il débutera dès l’age de 14 ans et pratiquera pendant une dizaine d’années. Autant dire qu’une moto qui se cabre ou part en glisse n’a rien de surprenant pour lui. Plus récemment, il a découvert la piste avec quelques journées de roulage loisirs et des chronos tout à fait honorables : 1:10 à Fontenay avec un RSV1000, là encore on a vu plus docile pour débuter !

Le supermotard ? Il en a envie depuis tout petit, sans jamais avoir franchi le pas. Ce vœu sera exaucé grâce à Julian et Romain du Team Joseph (Mecatland) après leur passage sur KTM, il leur restait un 450CRF a remettre en route dans le garage…
Eric a bien entendu accepté la proposition que Julian lui a fait de rouler avec. La moto ne sera prête que quelques jours avant le championnat de France de Lohéac ! Pas d’essais, une boite capricieuse limitée à 4 vitesses et un pilote qui fait ses premiers pas dans la discipline, ça promet ! Le menu de la catégorie Challenger : 120 pilotes répartis en 4 finales suivant les temps réalisés lors des essais qualificatifs : France, A, B et C. L’objectif pour Eric est de finir aux avant-postes du groupe C, voire de se qualifier en B…

Son expérience en stunt l’aidera à mieux appréhender la glisse et ses deux coachs lui fourniront les conseils indispensables à une bonne entrée en matière, notamment pour le jump qu’il découvre totalement. Le résultat est là, il se qualifie en finale A !

Première course, il chute en début de course et casse son levier d’embrayage… Il fera la course en spectateur et en profitera pour étudier les trajectoires des pilotes plus expérimentés, malin ! Seconde manche, même s’il faut chercher en bas du tableau pour le trouver dans le classement, les chronos montrent une belle progression avec une majorité de tours sous son temps de qualif ! 1:48.349 en essais qualifs ; 1:45.650 en essais chrono et 1:44.148 en fin de course ! Ça promet pour les prochaines épreuves, car oui, il a pris un pied énorme et ne demande qu’à remettre ça dès que possible… À suivre !



Le reportage complet contient quatre photos supplémentaires et a été publié dans le numéro 6 du magazine moto breton MotoManiaque.

Ceci est un aperçu de l’article qui a été publié dans le numéro 6 du magazine moto breton MotoManiaque.

Découvrir le magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud