Des clients Pist’On Bike aux Ipone Days

Les Ipone Days, vous connaissez ? C’est un événement de trois jours organisé par la marque Ipone au Motorland d’Aragon en Espagne. Trois jours durant lesquels vous pouvez rouler en Vitesse, en Supermotard, en Motocross, en Enduro et même en Flat-Track. De quoi passer un séjour inoubliable avec les pilotes officiels Ipone.

Trajet Bretagne – Espagne groupé

Et Steven, de chez Pist’On Bike, avait proposé à ses clients de se joindre à lui pour faire la route et passer ces trois jours ensemble, trois d’entre eux ont répondu présents : Éric Bruncher que l’on croise souvent sur les terrains de MX et aussi en Course de Côte, Kévin Naudot que l’on a vu faire de belles apparitions en Course de Côte et Damien Lagrée qui roule en loisirs sur circuit. Fabrice Godard les accompagnait pour immortaliser l’événement. Le fait que ce soit en semaine et le tarif de 500€ en a peut-être refroidi plusieurs, mais il semble que le déplacement vaille le coup et que finalement ce n’est pas cher payé pour une telle prestation !

Départ dès le samedi

Les Ipone Days ayant lieu les lundi, mardi et mercredi, le départ est fixé au samedi en début d’après-midi afin de faire la route tranquillement pour arriver le dimanche et bien s’installer avant le début des hostilités ! Et le périple commence par une mauvaise nouvelle : Steven doit se résoudre à rester en Bretagne ! Dans sa grande gentillesse, il laisse son camion chargé avec les motos à Kévin et leur dit de faire rouler ses motos. Les quatre compères prennent donc la route avec le fils d’Eric en accompagnateur privilégié.

Une première nuit sonorisée…

La descente en Espagne se passe à merveille avec quelques poses et une nuit au sud de Bordeaux durant laquelle ils partageront le camping-car, sauf Kévin qui a peut-être eu le nez fin ? Le fait est qu’Eric n’avait jamais entendu ronfler aussi fort et aussi longtemps, ça doit quand même faire une trentaine d’années qu’il traîne dans les paddocks et a donc dû pourtant en voir ! Je vais taire le nom du responsable de la sonorisation, mais il a rendu l’étape mémorable, c’est tout à son honneur !

Un site magnifique

La route a donc repris le lendemain après une petite nuit, et dès leur arrivée au Motorland, ils prennent conscience de ce qui les attend : le site est magnifique et mérite bien son nom, tout est propre, l’organisation superbe avec un cadeau de bienvenue, un planning fourni dès en arrivant, et en plus de l’accès aux circuits, ils peuvent profiter de plusieurs espaces où ils peuvent se détendre, jouer, ou encore discuter au calme avec les pilotes Ipone très accessibles. Un véritable privilège quand on voit la liste des pilotes : David Checa, Tom Pages, Sylvain Bidard, Romain Jeandrot…

Ils ont roulé sur la piste MotoGP !

Le programme de ces trois jours est simple : la piste asphalte, celle-là même qui est utilisée pour le MotoGP, est ouverte de 9 heures à 18 heures, créneau partagé en sessions de 20 minutes pour les quatre groupes de niveaux, chaque pilote peut ainsi faire six sessions par jour ! Et le must, inimaginable en France, chaque pilote a sur sa moto et sur son casque un sticker équipé d’une puce qui leur permet d’avoir accès à leurs chronos et à l’organisation de moduler les groupes par niveau. Nos trois pilotes s’étaient mis en Intermédiaire pour rouler ensemble. Dès les premières sessions Eric s’est retrouvé propulsé dans le groupe «Pro-Expert» au milieu des Panigale et autres machines surpuissantes avec son vieillissant 1000 GSXR de 2005 qui prenait tout de même ses 300km/h dans la longue ligne droite du circuit !

Vitesse, Motocross et Supermotard à la suite

Le concept des Ipone Days étant de s’essayer à un maximum de disciplines, ils l’ont appliqué à la lettre, à l’exception de Damien qui s’est contenté de la Vitesse. Eric quant à lui courait de sa GSXR à son 450 RMZ pour filer sur le terrain de Motocross ou encore sur le 450 SMR remis en route par Steven pour le Supermotard ou le Flat-Track. Là encore, il a été bluffé. Le terrain de motocross était refait chaque jour et hersé le matin, les pilotes avaient à leur disposition deux circuits de Supermotard, un typé vitesse, l’autre plus technique avec notamment des tables et bosses bitumées ! Il leur manquait tout de même une moto pour l’Enduro qui se déroulait dans le désert entourant le circuit, sur des boucles de trois heures !

Des pilotes officiels accessibles

Si ce programme n’était «pas reposant du tout» selon les mots d’Eric, c’était du repos pour les pilotes officiels Ipone qui, libéré de toute pression de compétition, étaient totalement disponibles pour discuter, échanger et même conseiller les participants, des marshalls de luxe en quelque sorte. Kévin et Damien se sont même laissé tenter par un baptême de piste avec David Checa aux commandes… il faut oser ! Et ce dernier a même fait quelques tours de circuit avec le 450 SMR, le temps d’immortaliser l’instant en photo.

Des formules spécifiques au tout-Terrain

A noter qu’il est possible de ne rouler qu’en tout-terrain (Motocross / Supermotard / Enduro / Flat-Track) pour 200€, voire uniquement Motocross pour seulement 100€ les trois jours ! Et que, quelle que soit la formule choisie, l’apéritif est offert tous les soirs et le repas du mardi soir était également offert après le show Stunt de Romain Jeandrot et de Stéphane Paulus.

En panne sur le retour

Pour nos pilotes, le retour a fini de rendre ce séjour espagnol inoubliable, en effet, à peine arrivé en France, le moteur du camping-car d’Eric a rendu l’âme et les a contraints à finir la route rapatriés par l’assurance… Un moindre mal vu qu’Eric avait prévu d’en changer d’ici peu, de mon côté, je me demande s’il n’y pas un lien avec les vibrations de la première nuit ?

Une satisfaction qui donne envie d’y aller !

Quoi qu’il en soit, la satisfaction est telle qu’Eric retournera très certainement aux Ipone Days, et qu’à me raconter ces trois jours, il m’a presque fait regretter de ne pas y être allé. Steven me l’avait bien proposé, mais je ne vois pas comment j’aurai pu me rendre disponible. A voir pour cette année ? Ça sera les 10, 11 et 12 octobre, et les inscriptions ouvriront dès la mi-février, préparez-vous dès maintenant !

Vous retrouverez cet article dans le magazine MotoManiaque n°26 !

©photo : Fabrice Godard




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud