La Breizh CB Cup, vous connaissez ?

Pour dynamiser le Championnat de Bretagne, la Ligue Moto avait mis en place trois nouveaux Trophées cette année. Dans la catégorie ancienne, un Trophée Classic Vitesse a été créé pour les motos jusqu’au 31 décembre 1984, finalement Didier Le Don s’y est retrouvé seul. Il faut dire que cette saison a été plus pauvre en pilotes que les précédentes. Dans la catégorie 600cc c’est un Trophée Twin Light qui a vu le jour, censé accueillir les bicylindres de 645 à 750cc (ER6, SV, MT07) elle a fait un bide complet, dommage l’idée était sympa. A côté de ça, on a vu arriver de nombreux 500CB en Course de Côte. Et même avant la première manche du Championnat. En effet, lors d’un roulage à Fontenay-le-Comte début avril, ils étaient six pilotes du Championnat à être venus s’entraîner avec leurs 500 CB !

Neuf 500 CB en début de saison !

A Saint-Alban, pour la première manche, et lors des deux suivantes, ils étaient neuf à rouler en 500 CB !!! Et déjà un classement officieux voyait le jour avec Florian Crozatier en tête suivi de Niels Grossztein et d’Anthony Parry. Le leader de cette Coupe improvisée ne pourra pas continuer la saison, tout comme Lucas Desplanques et Philippe Rimbault qui s’est blessé en course. Ils ont ainsi terminé le Championnat à six pilotes classés, et c’est Niels Grossztein qui l’emporte devant Johann Cassouret et Anthony Parry. Espérons que cette Breizh CB Cup fasse écho et soit officialisée l’année prochaine. (ndlr : En 2020, ce Trophée est officialisé par la LMRB sous le nombre “Trophée Breizh Cup” ! )

Face aux Supermotards en Open

Les Honda 500 CB sont en effet engagées dans la catégorie Open, réservée aux 250 deux temps, aux 500 mono deux temps, ainsi qu’aux quatre temps de 250 à 550cc pour les bicylindres et jusqu’à 700 pour les monos ! Autant dire que les CB de 58cv pour près de 200 kg se trouvent face à des Supermotards deux fois plus légers et bien plus puissants ! Autant dire que se battre pour la victoire en Open avec un 500CB est totalement utopique. Alors que ce Trophée a apporté un brin de fraîcheur avec ses luttes entre copains, les podiums plus ou moins improvisés avec des Trophées hors normes.

Une solution économique

Outre l’intérêt d’être récompensé par un podium et de s’amuser avec ses copains, les Honda 500 CB permettent de rouler pour pas cher ! Une moto propre se trouve facilement à 1000-1500 euros, les pièces indispensables à la mise aux normes FFM sont facile à trouver et ne coûtent pas bien cher (150 euros pour un sabot neuf, 100 euros les deux protège-carters…), la faible puissance limite l’usure des pneus, le moteur est d’une telle résistance que vous devriez être à l’abri de toute panne, et au pire la mécanique est si simple qu’on pourrait en remonter une entre deux montées de Course de Côte.

Une bonne école sur piste

Et en plus, si vous voulez faire de la piste pour vous entraîner, le 500CB peut le faire, en passant en plus facilement au sonomètre ce qui est bien souvent un problème et en vous permettant d’améliorer votre pilotage sans être dépassé par la puissance comme c’est parfois le cas. Et, à regarder les chronos et résultat de la CB Cup en Promosport, il faut avouer que ça permet déjà d’aller vite et surtout que c’est une bonne école !

Rouler à armes égales

Vous l’aurez compris, pour bien commencer en Course de Côte, et même dans l’idée de changer de catégorie, la Breizh CB Cup permet de rouler à armes égales, sans exploser le budget de la famille et sans sacrifier le plaisir !

Le classement officieux de cette Breizh CB Cup

1 – Niels Grossztein 263 pts
2 – Johann Cassouret 198 pts
3 – Anthony Parry 164 pts
4 – Florian Crozatier 147 pts
5 – Sylvain Parry 140 pts
6 – Hervé Nonorgues 125 pts
7 – Didier Le Don 102 pts
8 – Philippe Rimbault 79 pts
9 – Lucas Desplanques 72 pts

Vous retrouverez cet article dans le magazine MotoManiaque n°25 !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud