Tracker GPS : le Monimoto face à l’Invoxia

Parmi les craintes des motards, celle de voir sa ou ses motos disparaître suite à un vol est peut-être la plus présente. Les solutions sont pourtant nombreuses : anti-vol pour ralentir les voleurs, alarme pour les faire fuir et être alerté, caméra de surveillance pour les identifier, gravage du véhicule pour l’identifier s’il était retrouvé… Une solution, encore peu utilisée, est l’utilisation de trackers GPS qui permettent d’être alerté en cas de déplacement (ou de simple changement d’inclinaison) du véhicule et de pouvoir le localiser ! J’ai testé deux modèles pour vous, le Monimoto qui se fixe sur la moto et offre une grande autonomie et le Tracker d’Invoxia plus petit et plus mobile.

Réseau GPS Vs ondes radios

La plus grosse différence entre ces deux produits est le réseau qu’ils utilisent, si le Monimoto se sert du réseau GPS classique pour localiser votre bien, et ne fonctionnera donc que difficilement dans un sous-sol ou des zones très encombrées, le tracker d’Invoxia utilise les réseaux Sigfox et LoRa (Long Range – Longue Portée) qui fonctionnent par ondes radio basse fréquence et Internet, ce choix offre deux gros avantages, une faible consommation d’énergie et de données, et une meilleure capacité de communication, qui doit donc lui permettre d’être localisé même dans une cave ou un sous-sol. Par contre, il faut que la zone soit couverte par le réseau LoRa, même si les zones blanches existent (comme pour les mobiles), elles tendent à se raréfier. Le site «www. objenious.com» vous permet de consulter la carte des zones couvertes.

Localisation sur alerte ou localisation permanente ?

Ces deux trackers sont très différents dans leur fonctionnement, le Monimoto est accompagné d’une clé qui se présente sous la forme d’un badge, et s’active lorsqu’il ne détecte pas la présence de celui-ci à proximité. L’autonomie est ainsi impressionnante et peut aller jusqu’à un an, l’alimentation étant assurée par deux piles, il vous faudra les remplacer. Par contre il n’est pas possible de localiser le véhicule à la demande. Le produit d’Invoxia est quant à lui actif en permanence et permet donc un suivi et une localisation même si aucune alerte n’est déclenchée. L’autonomie est forcément impactée et est donnée pour un à huit mois, très variable donc suivant l’utilisation (nombre de déplacements et fréquence des notifications de localisation) après quoi il faut le brancher (en USB) pour le recharger.

Monimoto a été développé spécifiquement pour la moto !

Il faut noter que le tracker d’Invoxia n’a pas été développé spécifiquement pour la moto, mais pour protéger/suivre tout ce que vous souhaitez, il peut ainsi être placé dans la boîte à gants de votre voiture, sur un vélo voire même dans le cartable de votre enfant… Il existe même un modèle sous forme de collier pour les animaux ! Son petit format permet de le cacher facilement (10,5×2,7x9mm). Au contraire du Monimoto qui est plus volumineux et qui demande à être fixé grâce aux deux colliers fournis, entre autre pour que l’antenne GPS soit toujours bien orientée, celle-ci ne doit en effet pas pointer vers le bas.

Les deux sont très simples à installer

D’un point de vue pratique, les deux se sont avérés très simple à installer et à configurer. Dans les deux cas, il vous faudra tout d’abord télécharger l’application correspondante. Le Monimoto devra être ouvert pour retirer les languettes isolantes des piles alors que l’Invoxia devra simplement être branché en USB. Ensuite Monimoto vous demandera seulement un numéro de téléphone, pour vous appeler en cas de déclenchement d’une alerte et communiquer sa position, alors que l’Invoxia exigera la création d’un compte (adresse mail, nom, prénom). Dans les deux cas, l’application vous guidera sur toutes les étapes.

Monimoto fait sonner votre téléphone !

Vient enfin le moment de les tester. Clé cachée pour le Monimoto, je le déplace pendant huit secondes, délai nécessaire à déclencher l’alerte. Une minute après il m’appelle (enregistrez bien le numéro avec un nom qui vous parle), et m’envoie ensuite la position GPS du tracker. Il continue ensuite d’envoyer la position toutes les cinq minutes, ce qui permet de le localiser et de le suivre. D’ailleurs, lors des premiers tests, l’application n’arrivait pas à se connecter via le réseau Bouygues. Un problème connu de Monimoto et réglé rapidement puisqu’au moment d’écrire l’article, l’application a déjà été mise à jour et ceci fonctionne parfaitement !
Le Tracker d’Invoxia ne vous appellera pas, mais déclenchera une alerte sur votre téléphone dès qu’il sera en mouvement (hors zone d’alerte si elle a été créée) et vous enverra des notifications de position toutes les dix, cinq ou deux minutes suivant comment vous l’avez configuré (la configuration se fait en Bluetooth, le boîtier doit donc être à votre portée). Un atout, non négligeable, lorsque vous êtes à portée de Bluetooth, vous pouvez faire sonner le tracker d’Invoxia !




Invoxia moins cher et sans abonnement

Au niveau du prix, dérisoire comparé à celui d’une moto, le Monimoto est proposé à 159€ avec deux mois d’abonnement offert, ensuite il vous en coûtera 3€ par mois. Le Tracker d’Invoxia marque à nouveau des points sur le prix puisqu’il est proposé à 99€, et ce prix inclut trois ans d’abonnement, le prix sera ensuite de 9.99€ par an !

Choix difficile

  • Forcément, vous allez me demander lequel est le mieux. La réponse n’est pas évidente car même si l’Invoxia semble meilleur sur certains points, le Monimoto se défend bien sur des points clés :
  • Monimoto marque les points de la réactivité, j’ai reçu l’appareil deux jours après ma demande ! Il m’a fallu attendre un mois et demi pour celui d’Invoxia.
  • Monimoto vous appelle et peut vous réveiller en cas d’alerte, alors qu’il faudra entendre la notification pour l’Invoxia.
  • Monimoto est meilleur pour une localisation d’un point de vue général, le véhicule sera donc facile à localiser jusqu’à ce qu’il se retrouve dans une cave et ne puisse plus communiquer avec les satellites. Par opposition, l’Invoxia sera localisable dans cette même cave à condition que le secteur soit couvert par les réseaux Sigfox ou LoRa – le Bluetooth peut prendre le relais si la proximité le permet.
  • Monimoto est classé IP65 (protection contre l’humidité et la poussière).
  • Monimoto détecte votre absence grâce à une clé (désactivable si vous oubliez celle-ci). Invoxia signale tout déplacement, mais peut se voir paramétrer une zone d’alerte, vous pouvez ainsi déplacer votre moto sans qu’il se déclenche.
  • Invoxia est plus petit, plus facile à dissimuler, mais moins simple à fixer.
  • Invoxia est un peu plus économique financièrement.

Je pense que le Monimoto a un gros atout avec sa clé et son autonomie, en effet, si la moto ne sert pas souvent l’autonomie sera votre amie et si elle sert souvent, la clé vous évitera des notifications inutiles. A l’opposé, l’Invoxia vous enverra une notification à chaque mouvement, y compris si c’est vous qui déplacez la moto, je pense que ça peut être vite lassant, à moins de définir des zones à vos stationnements habituels…

Économisez 20%
En utilisant le code ” paquesrrainage-SBXLDV10 ” lors de vos commandes sur le site https://www.invoxia.com/fr jusqu’au 26 avril 2020 !

Mise à jour au 18 avril

Ma préférence va finalement à l’Invoxia, pour son autonomie impressionnante et la facilité du rechargement, alors que le Monimoto vide ses piles parfois vite et celles-ci ne sont pas si simple à trouver en plus d’être vendu dans les 5-10 euros les deux.

Vous pouvez également commander le magazine MotoManiaque n°22 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud